header

Actualité

©AntoineComte - Benoît Hamon et Nathalie Perrin-Gilbert ce matin dans la boutique SNCF de la Croix-Rousse qui doit fermer prochainement.

A Lyon, Hamon assassine Collomb et “sa politique lamentable”

Antoine Comte - 11/04/2018 16:55

Partager

Interview vidéo exclusive

Benoît Hamon passe son mercredi dans la métropole lyonnaise.

Avant une visite cet après-midi au centre hospitalier du Vinatier à Bron où il doit rencontrer les personnels grévistes et avant d’animer une conférence en soirée à Villeurbanne sur le thème de la jeunesse, l’ancien ministre de l’Education nationale de François Hollande était ce matin à la Croix-Rousse (Lyon 4e).

 

“Collomb est l’un des plus mauvais ministre de l’Intérieur de la 5e République”

En pleine contestation sociale des cheminots, le fondateur du mouvement “Générations” s’est rendu à la boutique SNCF du quartier qui doit fermer prochainement.

Accompagné de Nathalie Perrin-Gilbert, la maire du 1er arrondissement voisin qui avait pourtant soutenu Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle, Benoît Hamon a rencontré les salariés de la boutique, mais aussi le comité des usagers des services publics de la Croix-Rousse dans un restaurant de la place des Tapis.

L’occasion pour Salade Lyonnaise de le questionner sur la grève à la SNCF, mais aussi sur la politique du gouvernement et notamment celle du ministre de l’Intérieur et ancien maire de Lyon, Gérard Collomb qu’il juge “lamentable sur les migrants et dans la manière dont il utilise la force contre les étudiants”.

Très bavard sur le sujet, Benoît Hamon va même jusqu’à accuser le locataire de la place Beauvau d’être “l’un des plus mauvais ministre de l’Intérieur de la 5e République”.

Retrouvez l’intégralité de son interview ci-dessous ->

 

0 commentaire

Les salades fraîches

Economie

Cyclopolitain crée Yokler, le triporteur de livraison

Culture

Lyon à l’assaut des Chorégies d’Orange

Politique

EXCLUSIF. Le RN du Rhône au bord de la cessation…

Politique

Myriam Picot tacle Collomb sur la question des réfugiés

Economie

Chimie : Amoeba espère sauver son site de Chassieu

Gastronomie

Lyon 1er : les Fromagivores poursuivent leur développement