header

Actualité

Sécheresse, que de la gueule

Antoine Comte - 21/07/2017 11:48

Partager

Il y a encore quelques jours, Jean-Yves Sécheresse le répétait à qui voulait l’entendre : “si Richard Brumm est nommé Premier adjoint, je démissionne”. Lundi dernier, après l’élection à la majorité absolue de Georges Képénékian, j’attendais donc avec impatience que le frondeur socialiste mette à exécution ses menaces. Et que son nom ne figure donc plus […]

Abonnez-vous

Les éditos

Edito

Le repli stratégique de Michel Havard

Edito

Rangez le pop-corn, ce sera Kimelfeld

Edito

Collomb, l’ouverture ou la guerre

Edito

Non, la gauche et la droite ne sont pas mortes

Edito

Chez Macron, on n’aime pas le débat

Edito

Adieu Collomb, bonjour Kiménékian

Edito

Jean-Paul Bret, le faiseur de rois

Edito

Jean-Louis Touraine et l’escroquerie macroniste